L’Héritage des Darcer

Titre : L’Héritage des Darcer

Auteur : CAILLET, Marie

Résumé :

Lorsqu’on s’appelle Mydria, qu’on est la fille unique et chérie des puissants Siartt et qu’on a pour objectif principal d’accéder à un pouvoir plus grand encore en épousant le prince héritier du royaume, la vie ne peut pas être ennuyeuse. Jusqu’au jour où Mydria découvre ses vraies origines. Elle n’est nullement Siartt, mais l’ultime héritière d’une dynastie renversée depuis des générations ! Et pour couronner le tout, à la suite de ses ancêtres, elle est tenue de se lancer à la recherche du trésor familial, recevant pour seules aides un sifflet et le Don d’aile, cet étrange pouvoir capable de vous métamorphoser à volonté… Le pire danger ne l’attend peut-être pas derrière l’errance, la bataille et les cloques aux pieds. Le pire danger pour un coeur confiant ne tient peut-être qu’en un seul nom : Orest.

Avis :

Alors, point de vampires, de loups-garou ou autres créatures du genre dans ce livre, mais plutôt de la magie, une princesse, un prince et des brigands en tous genres avec tout de même une pointe de magie. J’ai trouvé les personnages très intéressant, très profond et recherchés, avec leur part d’ombre et de mystère (et pour certains, on apprend rien sur eux tout au long du livre!!).
My est assez drôle, terriblement naïve pour tout ce qui concerne le commun des mortels mais très dégourdie quand il s’agit de la haute société (dans laquelle elle a grandit). Bizarrement, elle ne chercher le pouvoir qu’au travers du mariage et pour elle, pas question de se lancer dans une quête qu’elle pense perdue d’avance. Néanmoins, au fils du récit, elle gagne en maturité et on ne l’attend jamais là où elle arrive. Certaines scène sont d’ailleurs très drôle surtout quand elle est en compagnie d’Orest.
Tient, d’ailleurs en parlant de lui, c’est un personnage compliqué, torturé et au début, terriblement antipathique! Mais bien sur, il révélera son meilleur jour au fils du récit (même s’il n’est jamais vu comme un apollon, loin de là!!). Pourtant, je l’ai trouvé attachant, à sa manière un peu rustre.
L’histoire est bien construite et les péripéties s’enchaînent facilement, sans temps mort mais pas non plus trop rapidement. Les paysages et l’univers tout entier d’Edrilion sont un régale (dommage qu’il n’existe pas d’ailleurs!).
Malgré tout ces points positifs, la fin m’a laissée sur ma faim. Disons plutôt que je ne m’attendais pas à ça. Et la dernière phrase soulève quelques questions qu’on ne se serai pas posées quelques lignes plus tôt.  C’est tout de même un bon livre, à lire rien que pour le style d’écriture particulière agréable (en sachant que c’est une jeune auteure de tout juste 18 ans!).

♥ Ally ♥

Version Originale = Version Française
◘ Série : Saga du Désir Interdit (tome 1)
◘ Date de parution : octobre 2010
◘ Editeur : Michel Lafon
◘ ISBN : 978-2-7499-1315-5
◘ Nombre de pages : 415 pages
◘ Prix : 14,25 €
◘ Autres critiques : tome 2, tome 3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s