Salvatore

Titre : Salvatore

Auteur : IVY, Alexandra

Résumé :

Depuis qu’il est monté sur le trône, Salvatore Guiliani cherche a redonner aux garous leur splendeur d’antan… et leur capacité à s’unir. Mais le sort s’acharne : les jeunes garous à l’ADN modifié sur lesquelles il fondait ses derniers espoirs ne cessent de lui être enlevées.
Pourtant, quand il retrouve Harley – l’une des quadruplées -, ce n’est pas par sens du devoir qu’il cherche à la séduire. L’entreprise est de taille, car la jeune femme indépendante et déterminée n’a pas l’intention de se laisser faire. Maintenue en semi-liberté toute sa vie, elle n’a aucune envie de s’attacher à qui que ce soit, et certainement pas à l’arrogant roi des garous. Mais lorsqu’un terrible ennemi surgit du passé, bien décidé à anéantir leur espèce, nos deux héros n’auront d’autre choix que combattre côte à côte ou périr…

Avis :

J’ai vraiment bien aimé ce tome, enfin, on quitte les vampires pour rencontrer les loups-garous, et même si on les avait déjà plus ou moins vu pendant les autres tomes, ça change un peu.
Pas de beaucoup cependant, car Salvatore, comme les vampires que l’on a pu rencontrer au fils et tome, est particulièrement arrogant. D’ailleurs, l’héroïne se demande si ce n’est pas un trait de caractère des gens qui ont beaucoup (trop) de responsabilités!
Néanmoins, on découvre que Salvatore peut être attachant même si dans le tome précédent, il « répudie » Regan parce qu’elle ne peut pas lui faire d’enfant.
On découvre aussi avec plaisir Harley qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui est particulièrement entêtée! Cependant, ses réparties amènent quelques fous-rires ainsi que ses essais pour se dérobée à l’attirance qu’elle ressent immédiatement pour Salvatore.
Le méchant de l’histoire est particulièrement… méchant ! Terriblement retors et machiavélique, il a au départ un coup d’avance sur tout le monde et en particulier Salvatore et Harley, mais j’ai bien aimé comment il finit (si on peut dire!).
L’histoire en elle-même apporte énormément de révélations sur le pourquoi du comment les triplées ont été enlevé à la naissance, par qui, comment, pourquoi, on a enfin toutes les réponses et c’est plutôt une bonne chose, depuis le temps qu’on les attend ces révélations! D’ailleurs, elles sont plutôt bien amenée, chacune en son temps, on progresse au rythme des personnages principaux, qui vont d’hypothèse en hypothèse pour enfin aboutir à la vérité.
Il y a assez peu de temps mort, les personnages principaux étant tout le temps en train d’essayer d’échapper à leurs poursuivants. Et quand l’action ralentie, les sentiments des personnages sont mis en avant.
Ainsi, la rencontre de Harley avec Darcy est plutôt originale je dirais, avec une Harley qui croit jusqu’au dernier moment ou presque que Salvatre lui a menti sur la santé de sa soeur et une Darcy qui idéalise peut-être un peu trop cette soeur tant espérée.
J’ai aussi beaucoup aimé la toute fin du livre, entre Harley et Salvatore et j’aimerai beaucoup savoir de quoi leur vie future sera faite.
Par contre, le seule point un peu « négatif », c’est que l’histoire se passe avant le prologue du tome précédent, ce qui fait qu’on ne voit pas du tout Regan et Jagr et je trouve ça un peu dommage.
Et pour « répondre » à de nombreuses critiques sur cette saga à propos des scènes de sexe qui seraient parait-il trop présente ou pas bien placées n’ont certainement pas lu les Anita Blake où, à partir du tome 10, ce genre de scènes est omniprésent et ce sur des dizaines de pages à chaque fois. Il ne faut pas aussi oublier que les vampires, tels qu’ils sont décrit dans cette saga, sont des êtres qui aiment séduire presque autant que boire du sang, d’ailleurs, ces deux besoins sont souvent associés dans le texte, ce n’est certainement pas un hasard, si? Et chaque fois, il faut bien comprendre qu’ils rencontrent leur véritable compagne, celle qui restera à leur côté tout le reste de leur vie et à qui ils resteront fidèle jusqu’au bout. Alors, après tout, n’est-ce pas logique qu’ils aient envie de leur faire l’amour plutôt souvent? Et pour Salvatore, il faut bien comprendre que lui ainsi que son loup sont « amoureux » de Harley hors il ne me semble pas que les loups attende le « bon » moment pour prendre une partenaire si? De même, pourquoi comparer cette saga à celle de la Confrérie de la Dague Noire ? A part les vampires, il n’y a rien en commun (et pourtant j’adoooore cette saga!), mais ce sont des vampires bien différents, d’un côté des êtres tout juste civilisés qui sont véritablement immortels (Jagr a quand même plus de 2000 ans!) et de l’autre, des vampires qui vivent dans une société régie par des lois strictes et même si elles s’assouplisse, l’histoire d’Helena, la compagne de Revhanche, n’est pas anodine. Et en plus ils ne sont pas immortels!
Bref, j’arrête là mon « coup de gueule », c’est juste que j’ai du mal à comprendre les propos de certains…
Sinon, un très bon livre de mon point de vue, pressée de lire la suite!

♥ Ally ♥

Version Originale :
◘ Titre : Beyond the Darkness
◘ Série : Guardians of Eternity
Sans titre 2Version Française :
◘ Série : Les Gardiens de l’Eternité (tome 6)
◘ Date de parution : mai 2012
◘ Editeur : Milady
◘ ISBN : 978-2-8112-0738-0
◘ Nombre de pages : 432 pages
◘ Prix : 7,90 €
◘ Autres critiques : tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 7, tome 8

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s