La Couleur des Sentiments

Titre : La Couleur des Sentiments

Auteur : STOCKETT, Kathryn

Résumé :

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Avis :

Enfin, j’ai lu ce livre!! J’en ai mis du temps avant de le sortir de ma PAL et je ne regrette pas du tout!
J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir l’Amérique des années 60. En fait, je ne me rendais pas bien compte que c’était aussi proche de nous jusqu’à ce que je fasse le rapprochement avec ka date de naissance de mon père! (un peu longue à la détente la fille!).
J’ai beaucoup aimé le personnage de Aibileen qui est une femme forte malgré ses conditions de vie et les épreuves qu’elle a traversé. Elle essaie de faire de son mieux, autant pour les femmes noires en parlant à Skeeter mais aussi avec Mae Mobley (un nom un peu bizarre à mon goût! ).
J’ai aussi bien aimé le personnage de Minny. C’est bien une des rares à ne pas macher ses mots et c’est assez rafraîchissant! J’aime aussi beaucoup la relation qu’elle a avec sa patrone qui est quand même totalement à côté de la plaque il faut bien l’avouer. Mais du coup, ça amène à des situations marrantes qui détendent l’atmosphère de non-dits omniprésente dans ce livre.
D’ailleurs, les passages avec Skeeter ne sont pas les plus drôles, bien au contraire. J’ai trouvé qu’au final, c’est elle qui a la vie la plus triste, enfermée dans des traditions et des faux semblants qui l’étouffe. Du coup, j’ai bien aimé la fin.
C’est vraiment un livre qu’il faut lire pour se rendre compte des conditions de vie de l’époque et je dois dire que j’ai bien envie de lire Autant en Emporte le Vent dont il y a plusieurs références dans ce livre.

♥ Ally ♥

Version Originale :
◘ Titre : The Help
Sans titre 2 Versions Françaises :
◘ Date de parution : Septembre 2010
◘ Editeur : Jacqueline Chambon
◘ ISBN : 978-2-7427-9291-7
◘ Nombre de pages : 528 pages
◘ Prix : 23,80 €

Session 2                                                        5/10

Publicités

6 réflexions sur “La Couleur des Sentiments

    • Franchement, je n’ai pas eu de mal à le lire, au contraire. J’avais toujours envie d’en savoir plus sur la vie de ces femmes.
      Je te le conseille vraiment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s