Le Portail de la Sor’cière

Titre : Le Portail de la Sor’cière

Auteur : Clemens, James

Résumé :

Elena et son armée de hors-la-loi ont vaincu les suppôts du mal qui occupaient l’île de Val’loa et déverrouillé les secrets mystiques du Journal Sanglant.
Mais durant la bataille, l’infâme Seigneur Noir a mis en place les portails du Weir auxquels il puise l’essentiel de son pouvoir. Pour les trouver et les détruire, les alliés d’Elena embarquent pour de dangereuses destinations à bord de vaisseaux aériens. Sur la route, les jumeaux Mogweed et Fardale espèrent briser la malédiction qui les a privés de leur don de métamorphose, et Joach, le frère d’Elena, doit échapper aux requins des sables pour devenir maître de son pouvoir élémental, tandis que d’autres compagnons filent vers le fabuleux royaume elfique de Fort Tempête.
Aucun des rebelles ne reviendra indemne, certains n’en reviendront même pas du tout. Elena elle-même, dans l’antre de son ennemi juré, parviendra-t-elle à découvrir l’identité du Seigneur Noir ?

Avis :

Dans le tome précédent, on avait laissé les héros après la bataille de Val’loa, pour certains meurtris, pour d’autres tout à leurs pensées.
Comme pour les tomes précédents, on reprend l’histoire quelques jours plus tard seulement, alors que les compagnons envisages de partir chacun dans une direction pour détruire les portails du Weir dont on ne sait d’ailleurs pas grand chose.
De nouveau donc, les compagnons se séparent formant trois groupes avec chacun un objectif et bien sur, des épreuves à surmonter pour accomplir leur mission.
J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les péripéties des personnages qui en découvre toujours plus sur eux-même mais aussi sur leurs compagnons de route et même sur le monde qui les entour et l’objectif final de leur mission.
Pour ce qui est des personnages, j’ai assez aimé le caractère d’Elena qui découvre ses premiers émois mais aussi les responsabilités en tant que « chef » des compagnons.
Er’ril est fidèle à lui même, protecteur envers Elena et soupçonneux pour tout et tout le monde.
Joach est très partagé, comme souvent dans ses sentiments même s’il reste d’une loyauté sans faille envers sa sœur.
Les autres personnages sont plaisant, sauf en ce qui concerne Mogweed qui m’énerve au plus au point à toujours se plaindre de tout et de tout le monde ! C’est assez fatiguant je trouve.
Mais sinon, j’ai adoré ce tome (même si j’ai mis plus d’un mois à le lire, trop de boulot et donc trop fatiguée le soir pour lire !).
J’ai déjà commencé le tome suivant, le dernier de la saga !

♥ Ally ♥

Version Originale :
◘ Titre : Wit’ch Gate
◘ Série : The Banned and the Banished
Sans titre 2 Versions Françaises :
◘ Série : Les Bannis et les Proscits (tome 4)
◘ Date de parution : Janvier 2011
◘ Editeur : Milady
◘ ISBN : 978-2-8112-0452-5
◘ Nombre de pages : 768 pages
◘ Prix : 9,90 €
◘ Autres critiques : Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 5

Saga petite

16 – 34 points

100 petit

23/100

Imaginaire petite

24/24

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s